more from
Asrafo Records

UBUNTU

by Elom 20ce

/
1.
2.
L’Oasis des fourmis La blatte un jour, a vendu son eau pour acheter de la vapeur. De la douceur, du rêve et des mirages. Son eau s’est asséchée, la vapeur s’est dissipée, emportée par le vent. La blatte a dit : « Il faut plus d’eau, il faut plus d’eau.» Pour avoir plus de vapeur. Quelques temps plus tard, aux pays des fourmis, immense oasis, un étrange invité, la blatte. Les fourmis, un avec le soleil, la paix et la lumière, ont accueilli la blatte à l’ombre, lui ont donné de l’eau et lui ont souri. La blatte leur a montré sa bonne lumière, pourtant ternie et assombrie depuis le début de son voyage. Plusieurs fourmis s’en sont éclairée. Aux pays des fourmis, la blatte s’est sentie à son aise. Très vite, de l’eau de l’oasis, la blatte a commencé à faire commerce. De l’eau pour construire des tours d’aciers, de bétons et de verre. De l’eau pour conquérir l’air en haut, l’habiter pour tout observer. De l’eau qui brille, pour plaire aux yeux. De l’eau noire, qui dort très bas dans le sol, pour l’offrir au feu. De l’eau pour faire de la vapeur explosive, pour forcer des chefs sur les fourmis qui n’ont point de chefs. De l’eau… Dans l’immense oasis, l’abondante eau vint plusieurs fois à manquer. La soif s’est installée. Les fourmis ont décidé ensemble d’examiner leur situation. Elles ont parlé encore et encore sans rien faire. La blatte qui observait les fourmis parler, se réprimander et s’injurier, a compté deux jours. Au troisième jour, éreinté, les fourmis ont décidé, un à un, d’arrêter de parler. Elles ont dit : « Parler sans rien faire, c’est comme sarcler, sarcler et sarcler encore sans rien mettre dans le sol. » Le silence, à ces paroles, très heureux, leur a promis de transmettre leurs pensées. C’était décidé. Il fallait mettre quelque chose dans le sol. Toutes les fourmis présentes, et d’autres encore qui ont été invitées, et d’autres aussi qui ne l’ont pas été, ont ensemble semé. Chacun a pris un peu de soleil en lui pour l’enfouir dans le sol que des cadavres auparavant avaient épousé. Des cadavres de fourmis qui ont aimé l’oasis, pas ceux qui ont brillé par la bonne lumière ternie. La fleur-soleil a pris un peu de temps, mais elle a fini par sortir du sol. La fleur-soleil, a fait disparaître l’ombre au-dessus de la blatte qui, les yeux fixés sur l’eau et la vapeur, n’a pas vu grand-chose venir. La blatte s’assèche. Bientôt, les fourmis aux gros yeux, celles qui du soleil ont bu de la lumière, emporteront les pattes de la blatte, pour qu’elle n’aille plus assoiffer aucun oasis. Ceux qui jour et nuit travaillent sous la lumière qu’elles caressent sans l’absorber emporteront la tête qui porte les yeux et les pensées, pour qu’on aime plus la vapeur au lieu des êtres. Ceux qui par la suite, par leurs efforts, verront la beauté de la lumière et en boiront, s’occuperont du reste du cadavre. Ensuite, ils brilleront et effaceront la sombre lumière de la blatte… C’est là l’histoire d’un soleil qui s’étant levé, s’est couché pour mieux briller au matin du jour qui vient. C’est l’histoire d’une pluie après un soleil de plomb. C’est aussi celle d’une vapeur qui a choisi de se condenser au-dessus d’un oasis et de se faire pluie. Lorsqu’il pleut, l’eau devient encore de la vapeur, si on ne la retient pas, elle se dissipe. Je vous ai conté l’histoire des fourmis qui doivent se préparer à recueillir l’eau de pluie, à la garder au sein de leur oasis. Elles doivent y veiller chaque jour, loin des lumières qui éblouissent. Dans un silence qui crie. Omaw Vatussias BUAME
3.
4.
5.
6.
7.
8.

about

"Le secret de la vie, c'est passer du temps avec ceux qu'on aime.

Ce ne sont pas les parents qui décident de faire des enfants, ce sont ces derniers qui les choisissent.

J'ai invité mon fils sur mon album car je savais qu'il avait beaucoup de choses à nous apprendre. Le titre "#LeSangDeLaBougie" c'est lui. Ma relation avec lui a beaucoup inspiré cet album.

Avant hier, deux anges sont passés à la maison. Ils sont venus me rappeler que notre survie dépend de notre unité.

#UBUNTU est un mot Swahili qui signifie "je suis ce que je suis grâce à ce que nous sommes tous". Ce que les Ewé expriment par #AMEWUGA Représenté chez les Akan par BOA ME NA ME MMOA WO : "Aidez-moi et laissez-moi vous aider". L'image sur l'affiche, symbole de l'interdépendance: la relation parfaite qu'il y a entre l'artiste (qui apporte le repas de l'âme) et le public (qui le porte.)

Tout le mois de juillet, je vous donne 2 RDV par semaine. Dim. & Merc. sur www.elom20ce.com. Je vous servirai du Ubuntu : Une rencontre avec un ange, quelqu'un qui est venu vers moi parce que ma musique l'avait appelé.

Le secret de la vie, c'est passer du temps avec celles qu'on aime." #SecretDeVie, Elom 20ce, Lomé, 02/07/2020.

credits

released July 4, 2020

❤ AMEWUGA dispo ici :
elom20ce.com
elom20ce.bandcamp.com
CD - #Lomé :
♣ Colors By Gina Make Up – Studio », sis au 76 Rue des Cerfeuils à Hedzranawoé.
♣ Makafui au 92417431 (Livraison à domicile).
CD - #Paris :
🔴 Crocodisc : 42 Rue des Écoles, 75005.
🔴 Soul Ableta : 47 Rue Marcadet, 75018.
🔴 SCRED Boutique : 80 Rue Marcadet, 75018.
CD - #Genève :
🔴 WUA LABoutique: #FinDeCycle #Adinkra

license

all rights reserved

tags

about

Elom 20ce Lomé, Togo

Elom 20ce est un cogneur de l'invisible. Africain d’origine togolaise, il se définit comme un Arctivist partisan d’une Afrique unie, riche de toutes ses diversités, depuis le Maghreb au Cap, et du Cap-Vert à Madagascar. AMEWUGA, son 4ème album sorti le 31/01/2092. ... more

contact / help

Contact Elom 20ce

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like Elom 20ce, you may also like: